ActualitéPolitiqueSécuritéUncategorized

Nairobi : une réunion de haut niveau sur la Sécurité et la paix en prélude du sommet des Chefs d’Etats de la CIRGL

Ouverture ce dimanche 8 Septembre 2019 à Nairobi au Kenya d’une réunion de haut niveau sur l’accord cadre d’Addis-Abeba sur la paix et la sécurité et de la coopération pour la RFC et la Région ainsi qu’au pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands-Lacs.

C’est le président de la Société Civile du Sud-Kivu et président du Cadre de Concertation Provinciale de la Société Civile qui représente la province à ces accises.

L’objectif de ces assises qui vont durer deux jours, soit du 08 au 9 septembre 2019 est  d’élaborer un document de plaidoyer  à présenter au comité  d’appui technique  ainsi qu’au sommet des chefs d’État de la CIRGL qui se tiendra au mois d’octobre à Kinshasa.

Pour le premier jour, les participants ont passé en revue la situation sécuritaire dans la région des Grands-Lacs, particulièrement à l’Est de la RDC avec un focus sur les groupes armés tout en formulant des propositions  stratégiques et opérationnelles pour mettre fin aux groupes armés à l’Est de la RDC, la problématique des réfugiés et la participation  de la femme.

La société civile des pays de la CIRGL doit jouer un rôle important  pour faire pression à leurs Etats en vue de l’exécution des engagements contenus dans ces instruments précités, revèle Patient Bashombe de la Société Civile du Sud-Kivu.

Patient Bashombe, président de la Société Civile du Sud-Kivu Avec l’envoyé spécial des Nations -Unies pour les pays des Grands-Lacs Monsieur Huang Xiu

 «Nous sommes venus ici pour plaider en faveur de la population de la RDC particulièrement de l’Est qui a longtemps subi une insécurité grandissante avec des violences de tout genre. Partout où on parlera de la Paix,  j’y serai pour le bien-être de la population. Vous savez que les populations de l’Est de la RDC ont développé une résilience de telle sorte qu’elles ne désirent que la Paix. Donnez-nous la paix et vous verrez comment nous sommes capables de développer notre milieu. L’activisme des groupes armés nous préjudicie énormément et ne fait que nous faire reculer. Je rêve un Congo fort, où l’autorité de l’Etat se fait sentir et où chaque congolais vit dans la sécurité 24 heures sur 24 heures, et c’est possible » explique Patient Bashombe, le modérateur du Cadre Provincial de Plaidoyer pour la Paix au Sud-Kivu et président de la Société Civile.

Rappelons que cette réunion de haut niveau se tient à Trademark Hôtel, village Market  Nairobi  Kenya sous l’invitation de Monsieur  Huang Xiu,  l’envoyé spécial du SG des N.U dans les pays des Grands-Lacs.

Ceci se tient avec l’Union Africaine,  la SADEC, la CIRGL et les fora de jeunes,  des femmes, des parlementaires,  la société civile des pays de la CIRGL spécifiquement  les représentants des femmes.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer