ActualitéSociétéUncategorized

Bukavu: des vendeurs du marché de Kadutu exigent l’élection d’un nouveau comité syndical

Les vendeurs du marché de Kadutu ont organisé une marche ce mardi 10 septembre afin d’exiger l’élection d’un nouveau comité syndical.

Accompagnés par le bureau urbain de la société civile, ils ont commencé la marche à partir du marché central, en passant par le gouvernorat avec comme point de chute l’Assemblée Provinciale.
Au Gouvernorat comme à l’Assemblée Provinciale, ils ont déposé un mémorandum dans lequel ils revendiquent également la réhabilitation des latrines.

« Le marché centrale de Kadutu a été depuis longtemps sous l’emprise des politiciens, des divisionnistes et des ennemis de la paix qui au nom de leurs intérêts égoïstes sacrifient les vendeurs et vendeuses du marché de Kadutu. Nous exigeons que les autorités provinciales accompagnent l’aboutissement du processus des élections du comité directeur dans ce marché conduit par la société civile de Bukavu », ont-ils écrit au Gouverneur.

Celui-ci leur a promis de réunir toutes les parties impliquées dans ce dossier et s’il s’avère que ce sont les élections qui vont mettre fin aux troubles dans le marché, il va les autoriser.

De son côté, le vice-président de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, qui a reçu une copie,  a rassuré aux manifestants qu’ils iront voir le gouverneur, eux comme élus du peuple et comme organe de contrôle, afin de voir la réponse que celui-ci aura réservé à leur mémorandum.

Rappelons que depuis un temps une cacophonie règne dans le marché central de Kadutu. On y trouve deux comités syndicaux. Il y a l’ancien comité qui était fin mandat et qui avait organisé des élections en date du 4 septembre. Elles avaient débouchées sur la reconduction du président sortant Bahati Mupanda qui est contesté par une partie des vendeurs.
Le deuxième comité, auteur de la marche, est celui mise en place par le maire de la ville, Bilubi Olengabo Meschack, composé des vendeurs contestateurs et du bureau urbain de la société civile conduit par son président Zozo Sakali, avec comme mission l’organisation des élections.

Ces élections devraient être organisées ce mercredi 11 septembre pendant que le comité Mupanda préparait aussi l’installation de son comité pour ce même mardi 10 septembre.

Face à cette cacophonie, le ministre provincial de l’intérieur, Lwabanji Lwassi Ngabo, a dans un communiqué signé le 09 septembre, suspendu les deux événements.

En attendant les activités étaient perturbées au sein de ce marché.

Claude Musengero

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer