ActualitéSociétéUncategorized

Sud-Kivu: la centrale hydroélectrique de Mungombe n’appartient pas à SOMICO (Officiel)

Le Gouverneur de Province n’a jamais attribué la gestion de la centrale hydroélectrique de Mugombe, aux dirigeants de la Société minière du Congo ‘’SOMICO’’.

C’est à travers un communiqué publié ce lundi 9 septembre 2019, que le Directeur adjoint de cabinet du Gouverneur Me. Daniel Lwaboshi, révèle que le dossier de l’occupation de la dite centrale hydroélectrique est encore en étude au cabinet du Gouverneur de province.

Il dit être surpris, du contenu d’un mémorandum adressé par certains agents de la SOMICO au Gouverneur de province juste après une manifestation qu’ils ont organisés ce lundi 9 septembre sur différentes artères de la ville.

Il indique que contrairement à ce qui est signalé dedans, le Gouverneur de Province n’a jamais donné une telle autorisation à la SOMICO.

«il est porté à la connaissance du public que pendant que le dossier de l’occupation de la centrale hydroélectrique de MUGOMBE est en étude au cabinet du gouverneur de province, un sit-in a été malencontreusement organisé à son cabinet de travail ce 9 septembre 2019 par le personnel de la société minière du Congo ’’SOMICO’’. A cette occasion un mémo a été lu par un représentant de la SOMICO et dans lequel l’autorité provinciale a été remerciée au motif qu’elle aurait autorisé aux dirigeants de la SOMICO d’occuper ladite centrale. Tout en fustigeant cet holdup concocté par les dirigeants de la SOMICO, le Gouverneur de province tient à préciser qu’il n’a jamais donné une telle autorisation à la SOMICO.», peut-on lire dans ce communiqué.

Le cabinet du Gouverneur, invite les dirigeants de la SOMICO d’attendre l’issue des enquêtes en cours et d’éviter toute attitude susceptible de tromper l’opinion à ce sujet.

Le lundi 9 septembre 2019, une marche pacifique était organisée par les agents de la SOMICO sur différentes artères de la ville de Bukavu.

Ces derniers disaient manifester non seulement pour soutenir mais aussi remercier le Gouverneur pour son implication dans le dossier qui opposait cette institution minière au CEGASHEM, qui est un comité local de la gestion du barrage hydroélectrique de Mungombe qui était une propriété de la Sominki.

« la Société Minière du Congo vient auprès de votre haute autorité compétente soutenir et vous remercier vivement pour l’exécution de la décision de la justice lui permettant non seulement de s’installer officiellement à Kamituga, mais aussi de récupérer sa centrale hydro électrique de Mungombe (son outil de travail) et ses annexes », indique le mémorandum déposé par les agents de la SOMICO au gouvernorat.

Signalons que l’installation de la Somico à Kamituga au mois d’août dernier par le commissaire de la Police Nationale Congolaise, ville de Kamituga a suscité des questionnements  au sein des différentes couches de la population de cette région.

Les unes se sont frotté les mains et encouragé le retour de la Somico. Elles pensent que cette dernière vient pour répondre à leurs revendications auxquelles la Société Minière du Kivu l’ex Sominki devraient répondre pour ses anciens travailleurs mais également pour barrer la route à la société canadienne Banro/ Kamituga Mining.

D’autres ne les voient pas de cet œil, elles accusent plutôt la Somico de venir uniquement exploiter la centrale hydroélectrique de Mungombe gérée par CEGASHEM et d’autres activités de la SOMINKI.

Ibag Bagenda et Abdallah Mapenzi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer