Ebola : vers des séances de renforcement des capacités des leaders communautaires dans les 15 zones de santé à haut risque

15 zones de santé viennent d’être ciblées comme zones à haut risque par les experts épidémiologiques  de la maladie a virus Ebola ce vendredi 13 septembre 2019.’

C’était dans une séance de recadrage de l’équipe des experts de la division provinciale de la santé du Sud-Kivu et de l’organisation mondiale de la santé au centre Rio Nguba dans la commune d’Ibanda  à Bukavu.

Les zones retenues dans cette séance sont entre autre Shabunda, Walungu, Kamituga,Katana, Idjwi, Bunyakiri, Minova, Kalehe, Nyangezi, Uvira, Fizi, Mubumbano, Miti Murhesa, Mwana ou encore Ruzizi.

Selon le docteur Moundjoa Christian, expert  et Épidémiologiste de l’organisation mondiale de la santé (OMS), le plan stratégique numéro 4 qui a été validé met un accent sur la préparation des zones de santé  à risque.

« C’est sur ces zones de santé que  nous allons nous appuyer pour essayer de voir dans quelle mesure il faut nous préparer correctement  de façon à faire face à la maladie à virus Ebola. Le pilier de notre stratégie c’est de permettre de renforcer les capacités de ces zones de santé et permettre à ce que ces zones de santé puissent de façon très prompte parvenir de détecter et puis efficacement répondre  dans le cas où on aurait un cas de maladie à virus  Ebola dans ce zone de santé” a indiqué Docteur Moundjoa Christian.

Plusieurs facteurs ont concouru à la définition de ces zones de santé comme  zones à risque. On note le facteur épidémiologique, comme par exemple ces zones de santé sont des zones adjacentes voisines de Mwenga qui est le seul foyer dans l’aire de santé de Chowe qu’on a dans la province. Il y a aussi le facteur de la mobilité du personnel.

Il sied de signaler que ces experts composés de 12 de la DPS, (Division Provinciale de la Santé) et 6 experts de l’OMS vont descendre sur le terrain deux semaines durant pour capacité les leaders communautaires et mieux suivre le travail de riposte sur le terrain dans ces 15 zones de santé.

Le docteur Moundjoa Christian appelle la population et les autorités politico-administratives à une participation effective dans les activités de préparation. Pour lui il faut qui est une implication totale de leaders communautaires de ces zones de santé.

Il rappelle à la population que les équipes qui vont descendre sur le terrain n’apportent pas la maladie mais plutôt elles préparent ces zones de santé à faire face à la maladie le plus rapidement possible.

Il se réjoui de voir que la zone de santé de Mwenga est à son 18eme jour sans nouveau cas de la maladie à virus Ebola.

“Notre objectif est que la maladie a virus Ebola ne soit plus une charge pour la province du Sud-Kivu” conclut- il.

Museza Cikuru, RJAE

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )