Bukavu: Félix Tshisekedi promet de tout mettre en œuvre pour restaurer l’autorité de l’État sur toute l’étendue de la RDC(Communiqué)

Le conseil de sécurité national élargi aux cinq gouverneurs des provinces concernées par l’insécurité  a pris fin depuis 17 heures.

Le chef de l’État promet encore une fois de tout mettre en œuvre pour la restauration de l’autorité de l’État sur toute l’étendue de la République.

Il l’a dit à l’issue du conseil national de sécurité tenu ce mercredi 9 octobre 2019 à la résidence officielle du Gouverneur du Sud-Kivu avec les gouverneurs des provinces de l’Est touchées par l’insécurité à savoir le Nord et Sud-Kivu, le Maniema, Tanganyika et Ituri.

Dans le communiqué final, lu devant  la presse   par le ministre de la defense nationale et des anciens combattants, le professeurr Aimé Ngoy Mukena, un plan sécuritaire commun  à exécuter dans toutes les cinq provinces a été présenté.

Ce plan qui comprend plusieurs mesures à mettre en oeuvre dans un meilleur délai va permettre la retour de la paix dans ces provinces précitées.

Selon ce communiqué, le chef de l’État a assuré aux gouverneurs de cinq provinces de son soutien. Il leur a promis de mettre des moyens conséquents à leur disposition dans leur recherche de rétablissement de la paix dans leurs provinces respectives.

Cette réunion présidée par le chef de l’État a connu la participation des cinq gouverneurs, le Vice Premier Ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, le Ministre de la défense nationale et anciens combattants, ministre d’État et ministre de la décentralisation et réforme institutionnelle, les officiers militaires, etc 

Le président s’est donc dit attendre la concrétisation des mesures prises et a exhorté les gouverneurs des provinces à œuvre pour l’intérêt de la population.

«Des assignations claires ont été données aux gouverneurs de cinq provinces pour le rétablissement de la paix et de la sécurité en leur assurant de la mise à disposition des moyens financiers conséquents en vue de rendre efficace la gestion des provinces et l’administration des ETD. Il a été décidé de renforcer l’autorité de l’État grâce aux moyens et la logistique.» dit le professeur Aimé Ngoy Mukena qui a lu le communiqué final.

Pour lui, la paix et la sécurité sont une priorité.

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a, dans son adresse aux habitants de Bukavu révélé qu’il était prêt à mourir pourvu que la sécurité revienne à l’Est de son pays.

Celui-ci ne cesse de repéter qu’il ne se sentirait comme un chef d’Etat que lorsque la paix reviendra sur l’étendue du territoire national.

Jean-Luc M.

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )