«Ceux qui cherchent à faire partir Ngwabidje veulent y placer leur fils mais nous ne leur permettrons pas » JC Kijana

Un éventuel départ de l’actuel Gouverneur de la province du Sud-Kivu continue à faire couler d’encre et de salive dans le chef des acteurs politiques et de la société civile tant au niveau de la province que national

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile/NDSCI s’est aussi exprimée au cours d’un point de presse ce mercredi  9 Octobre 2019.

Jean-Chrysostome Kijana, président de cette structure citoyenne a donc appelé les uns et les autres au calme.

Il a demandé aux «détracteurs » du gouverneur Théo Ngwabidge de lui accorder le temps pour accomplir les objectifs de son mandat.

A en croire la NDSCI, la province du Sud-Kivu se trouve aujourd’hui à la queue des autres provinces du pays à cause de la déstabilisation des institutions qu’elle a connue avec les prédécesseurs de l’actuel gouverneur

«La déstabilisation des institutions en Province est parmi les causes essentielles du non développement du Sud-Kivu.
C’est parce qu’il y a des gens qui sont animés d’un égoïsme à outrance, ceux qui sont entrain de chercher que le Gouverneur actuel puisse partir sont des gens qui veulent placer leurs fils, ce ne sont pas des gens qui veulent amener l’innovation. Nous ne devons pas encourager la politique de ôte-toi que je m’y mette, c’est une politique qui a fait que le Sud-Kivu ne puisse pas avancer. Nous disons à ces pseudos notables parce-que la notabilité ne se décrète pas, c’est la population qui doit vous donner cette notabilité de cesser» a martelé Jean-Chrysostome Kijana.

La NDSCI déplore cette attitude des politiciens qui se réunissent à Kinshasa pour décider sur la province sans même penser sur l’avenir de tout un peuple qu’abrite la province du Sud-Kivu

Elle justifie sa position par le manque d’un motif valable qui constitue cette demande

 » Nous ne sommes pas des adeptes ou partisans mais il doit bénéficier du bénéfice du doute, on ne demande pas le départ d’un gouverneur par ce que tel n’a pas été reconduit dans l’équipe gouvernementale, les fonctions politiques ne sont pas une carrière publique » conseil la NDSCI

«Ceux qui disent que le Gouverneur doit partir devraient nous dire: ils doivent nous dire les raisons. Il doit partir parce que dans son budget tel ligne budgétaire n’a pas été respectée, c’est ça la citoyenneté responsable » poursuit Kijana

Rappelons que depuis le départ de l’AFDC-A du FCC,  le gouverneur du Sud-Kivu,Théo Ngwabidge est dans les collimateurs des acteurs politiques de l’ancien regroupement de son chef.

Il lui a été demandé de se prononcé sur non appartenance au FCC ou pas, chose qu’il n’avait faite. Cela lui a coûté toute cette bataille qui lui est livrée par plusieurs acteurs du PPRD particulièrement qui ne se retrouvent pas.

Oui ou non, Ngwabidje partira-t-il?

Bertin Bulonza 

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )