Insécurité au Sud-Kivu: 17 personnes tuées au mois de Septembre (Sajecek)

 « 17  personnes tuées, 16 maisons attaquées par des bandits armés, 8 véhiculés braqués, 18 cas d’enlèvement et 5 cas de justice populaire ».

C’est le bilan de l’insécurité dans la province du Sud-Kivu pour le mois de septembre qu’on peut lire dans le bulletin surprise de la Synergie  des Associations des Jeunes pour l’Education Civique, Électorale et la Promotion des Droits de l’Homme au Sud-Kivu (SAJECEK Forces vives).

Dans ce numéro 069, SAJECEK note le territoire de Mwenga a été le plus touché avec 7 cas des personnes tuées, suivi des territoires de Fizi et Kalehe avec chacun 4 cas de tueries.

Si cette organisation de la société civile note une diminution des cas d’attaques des maisons, où 16 maisons on été visitées ce mois contre 20 maisons le mois passé, elle note néanmoins une augmentation « inquiétante » de braquage des véhicules et d’enlèvements des personnes.

Elle fait savoir que 8 véhicules ont été braqués au courant de ce mois de septembre dans le territoire de Fizi et d’Uvira avec 4 cas chacun.

« 18 personnes ont été enlevées contre 2 cas au mois d’août. Le territoire de Fizi caracole en tête avec 12 cas suivi du territoire d’Uvira avec 5 personnes enlevées », écrit-elle.

SAJECEK relève 5 cas de justice populaire, 3 cas dans la ville de Bukavu et 2 cas en territoire de Kalehe.

La synergie des jeunes indique que l’insécurité continue à faire des victimes dans la province du Sud-Kivu et qu’aucun développement ne peut être possible sans la sécurité.

Thomas Uzima

 

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )