Lutte contre Ebola : le Sud-Kivu totalise 45 jours sans un seul cas

Ce vendredi 11 Octobre 2019, la province du Sud-Kivu a totalisé 45 jours sans aucun nouveau cas Ebola, depuis le 27 août 2019.

Pendant ce temps, le coordonnateur de l’équipe provinciale de la riposte contre la maladie à virus Ebola, Chasumba Kangene indique que c’est le moment où les efforts doivent être multipliés dans la surveillance, mais aussi pour un ferme engagement communautaire à lutter contre la résurgence de cette épidémie en province.

Celui-ci renseigne que si les uns et les autres ne sont pas vigilants, cette épidémie peut encore apparaître vu que le cas de Chowe en territoire de Mwenga était un cas importé.

Chasumba Kangene affirme que tant qu’il y a des nouveaux cas qui sont en train d’être notifiés dans la province du Nord-Kivu, le Sud-Kivu ne peut pas être à l’abri vu que les échanges entre ces deux provinces sont immenses.

Des milliers d’intervenants congolais, issus des communautés touchées, s’engagent auprès des dirigeants communautaires et religieux, des médias et des vainqueurs d’Ebola pour apporter des connaissances essentielles sur les symptômes, la prévention et la décontamination des ménages, ainsi que sur les communautés à risque.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 102 486 192.

Au total 111 points d’entrée et de points de contrôle sanitaire ont été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins

Depuis le début de l’épidémie jusqu’au 9 Octobre 2019, le cumul des cas est de 3 208, dont 3 094 confirmés et 114 probables. Au total, il y a eu 2 144 décès dont 2 030 confirmés et 114 probables

Jusque-là, il y a eu 1027 personnes guéries, et 472 cas suspects sont en cours d’investigation, alors qu’un nouveau cas a été confirmé au Centre de traitement de Lowa en Ituri.

Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 20 mai 2018.

Museza Cikuru

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )