Campagne Bip-Appel de la Lucha: «nous essayons de briser les rumeurs et les mythes en rapport avec Ebola» (Serge Sivya)

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a lancé depuis le 9 Septembre dernier, une campagne dénommée « Bip-Appel » en vue de contribuer à la lutte contre la maladie à virus Ebola, présente à l’Est de la République Démocratique du Congo depuis Août 2018.

Cette campagne qui consiste à recevoir des bips, appels ou messages des habitants pour répondre à leurs différentes préoccupations concernant cette maladie, a reçu un fort engouement de la population de l’Est du pays, selon Serge Sivya, l’un des conseillers sanitaires de la Lucha.

Selon lui, des habitants de différentes entités appellent tous les jours, présentant des inquiétudes auxquelles les conseillers sanitaires de la Lucha répondent toujours en vue de dissiper les rumeurs et les mythes qui circulent concernant Ebola.

«Il y a un engouement. Les gens appellent même après les heures convenues. En moyenne 10 appels par jour. Les types des questions fréquentes montrent réellement qu’il y a beaucoup d’ignorance et des mythes autour de la maladie à virus Ebola. Notre rôle c’est aussi de transmettre ces genres d’agissements à qui de droit lors des réunions de la coordination de la riposte. On a eu quelques cas, des gens qui ont des signes de suspicion de la maladie ou leurs proches, qui n’ont pas les numéros verts de la riposte mais qui ont le nôtre; on a servi de courroie de transmission. Nous pensons que cela contribue à atténuer la résistance et à bien faire comprendre la maladie, ses manifestations et les moyens de la prévenir » affirme-t-il.

Celui-ci prie toutefois à la coordination de riposte d’organiser des formations de ces conseillers sanitaires, afin de leur permettre de répondre efficacement à toutes les préoccupations de la population.

«Les militants de la LUCHA sont prêts à participer à la sensibilisation informelle contre la maladie, mais nous sommes freinés par le manque de préparation adéquate pour être prêts à réaliser une telle besogne. Bref, nous manquons de formation en la matière » nous confie-t-il.

Pour rappel, cette campagne va s’étend sur la région de Beni, Butembo, Goma et Bukavu et va durer trois mois.

La Lucha s’est investie dans la lutte contre la maladie à virus Ebola depuis des mois maintenant. Ce mouvement citoyen a choisi ses propres approches de lutte contre la maladie.

Museza Cikuru

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )