Kamituga : une dizaine de « bonbonnes » récupérées par la police des mines

Après l’arrestation, il y a un jour à Kamituga, de sieur Wesselars Nyandwi, trafiquant illicite des « ball mill » et  qui appartient à un réseau des personnes qui pillent et vendent ces métaux de l’ex Sominki, la police des mines de cette ville vient de récupérer une dizaine des bonbonnes. 

Selon le commandant de district, le colonel Alexis Nawej, les éléments de la police ont déjà récupéré 12 bonbonnes qui sont toutes entreposées au bureau de l’ancienne brigade de la Sominki, l’actuel bureau de la police des mines de Kamituga à Mero.

« nous remercions les différentes couches sociales et les autorités administratives locales qui acceptent de collaborer avec la police afin de mettre fin à la vente illicite des métaux de l’ex Sominki et que ce réseau de trafiquants illicites soit démantelé sur toute l’étendue la ville de Kamituga en particulier et du territoire de Mwenga en général » a-t-il dit

Il précise que les autres bonbonnes restées à l’ancienne usine de l’ex Sominki seront ramenées au bureau de la police des mines et que les enquêtes sont déjà ouvertes pour retrouver les autres membres de ce réseau mafieux.

Monsieur Nyangi Nessy, l’un de dénonciateur de ce pillage des métaux, a salué la bravoure de la police des mines et l’autorité de la ville dans la lutte contre le pillage des ‘ball Mill » à Kamituga et promet d’apporter toujours son soutien aux différentes autorités politico-militaires et administratives. 

Signalons que depuis un temps, les « ball mill » de l’ancienne  société minière du Kivu sont la cible des trafiquants illicites  qui les découpent en morceaux avant de  les amener dans des pays étrangers pour les revendre.

Abdallah Mapenzi

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )