Renouvellement loyauté à J. Kabila: Franklin Matumaini (AARC) désapprouve la démarche et appelle le FCC à renouveler le serment avec le peuple

«La démarche du FCC est contre-productive. Je pense que le FCC devrait inviter les partis et acteurs politiques membres de renouveler leur serment avec le peuple ». C’est en substance la réaction Franklin Matumaini, Président de la ligue des jeunes du parti Actions Alternatives pour la Renaissance du Congo (AARC) dans la ville de Bukavu par rapport à la cérémonie de renouvellement de la loyauté envers Joseph Kabila prévue le samedi 9 novembre à Bukavu.

«C’est vraiment du fétichisme politique et je rassure que ça ne va pas payer. Le FCC n’est pas le bien d’un seul parti qui doit imposer son dicta sur l’ensemble de la famille politique » poursuit-il.

Il pense que cette activité doit être transformée en une matinée politique «d’idéologisation» des animateurs des institutions membres du FCC.

«Mais si les organisateurs tiennent coûte que coûte au renouvellement du serment, nombreux ne viendront pas. Je ne vois aucune opportunité de cette activité et demande aux organisateurs de se ressaisir car il n’est jamais tard pour bien faire. Personnellement, même étant membre d’un parti du FCC et pas n’importe lequel au sein du regroupement AAB qui est la deuxième force politique au sein du FCC, je n’approuve pas cette  démarche» tranche Franklin Matumaini.

Pour rappel, le Front Commun pour le Congo (FCC) organise une cérémonie de renouvellement de serment de loyauté à l’ancien président Joseph Kabila, autorité morale de la plateforme. Depuis, plusieurs voix désapprouvent la démarche. Beaucoup accusent les organisateurs de faire du saupoudrage pour tromper l’ancien président au lieu de se mettre au travail pour regagner la confiance de millions de congolais.

Honneur-David Safari

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )