Sud-Kivu : à Kaziba, l’ICJP insiste sur l’organisation des élections locales

L’initiative Congolaise pour la Justice et la Paix, vient de réussir un atelier de sensibilisation sur la participation démocratique et la place des mouvements citoyens dans une démocratie ce Jeudi, 07 Novembre 2019 dans la salle des réunions de l’Institut Technique Médical de Kaziba (ITMK).

Cette rencontre a réuni les autorités locales, les acteurs de la Société civile, des partis politiques, les leaders des mouvements citoyens, des Jeunes Leaders et bien d’autres.

«Il n’y a pas de démocratie sans les élections» a insisté monsieur Jean Claude Zongwa, agent de la CENI au Secrétariat Exécutif Provincial du Sud-Kivu dans son exposé.

Il a rappelé que depuis 2006,  la Commission Electorale Nationale Indépendante n’a jamais réussi à organiser des élections locales et municipales au pays. Il est revenu sur le sens, avantages et désavantages des élections locales et municipales.

A son tour, Monsieur Muzusa Ngabo Shahiza Pascal du Mouvement Citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a développé la thématique sur la participation des mouvements citoyens dans le processus démocratique; les avancées, les défis, la mission mais aussi les objectifs de ce mouvement citoyen et sa participation au niveau de la base pour implémenter les actions citoyennes. Il a également fait appel aux participants afin de lutter pour l’effectivité de la démocratie dans son entière définition et conscientiser la population sur ses devoirs et ses droits.

«C’est par la lutte que nous allons décrocher ce que nous avons besoin, construisons notre pouvoir, battons-nous pour l’équité, réveillons la conscience, incitons les gens à une citoyenneté responsable, car nous rêvons un Congo nouveau, uni et prospère » a-t-il ajouté.

Le Coordonnateur de l’Initiative Congolaise pour la Justice et la Paix (ICJP) monsieur Raphaël Wakenge a dit constater avec regret que les élections locales et municipales ne constituent pas une préoccupation de la plupart des gens alors que c’est une étape très importante dans le processus électoral.

Avec ses élections, Kaziba aura ses conseillers  et faciliteront la proximité entre la population et les dirigeants, a-t-il insisté.

A l’issue de cette rencontre, plusieurs recommandations ont été formulées. L’ICJP s’est engagée à les partager auprès des gouvernants au niveau local, provincial et national, ensuite partager cet agenda avec les députés provinciaux, nationaux et enfin avec la CENI pour permettre à ce que la voix de la population de Kaziba puisse être entendue.

Charles Irenge, depuis Kaziba

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )