Fizi: 6 blessés lors d’un rassemblement des femmes professionnelles de sexe à Misisi

Plusieurs femmes professionnelles de sexe ont organisé un sit-in ce jeudi 7 novembre 2019 au bureau de la Police Nationale Congolais dans la cité minière de Misisi en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Objectif : dénoncer l’insécurité dont elles sont victimes après l’assassinat de leur collègue le mercredi dernier.

Ces professionnelles de sexe ont dénoncé la non-assistance sur le plan sécuritaire et l’aide auprès des autorités locales à l’enterrement des corps de leurs comme c’est fait pour les autres personnes tuées par des bandits.

«Quand il s’agit de la mort d’un présumé voleur, il est enterré avec assistante des autorités, mais, nous les professionnelles de sexe nous ne sommes pas assistées. Cela veut dire que nous sommes méprisées » a déclaré la représentante de ces femmes, Machozi Mado. 

Dans le QG Katenaka communément appelé «endroit des prostituées » cette dernière a démenti qu’il ne s’agissait pas d’une manifestation alors qu’un élément de la police a tiré pour disperser ces femmes qui s’étaient rassemblées devant le bureau de la Police Nationale Congolaise.

Dans cette action, 6 personnes ont été blessées. C’est un élément de la Police Nationale Congolaise qui a blessé ces personnes par une grenade alors que ces femmes ne cessaient de crier qu’elles sont tuées chaque jour.

Au total 6 blessés ont été enregistrés dont le Chef de Poste et son secrétaire, deux agents de PMEA et deux professionnelles de sexe.

Le chef de poste d’encadrement, monsieur Rashidi Shamuti, victime aussi des blessures à son avant-bras droit dit n’avoir pas été mis au courant de cette manifestation. Cette autorité locale condamne cet acte et exige que les organisateurs soient interpellés.

Tout ceci arrive après la mort de Aimée, une autre professionnelle de Sexe tuée par une personne non encore identifiée dans la chambre d’une boîte de nuit mercredi 6 octobre.

Gabriel Yamumba, depuis Misisi

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )