Nord-Kivu: la NSCC hausse le ton contre la spoliation d’un espace public « Kibaya » dans le Nyiragongo

La Nouvelle Société Civile Congolaise, coordination territoriale de Nyiragongo dénonce « la vente illicite » de l’espace public communément appelé « Kibaya » se trouvant dans le groupement de Kibati, en territoire de Nyiragongo.

C’est son président monsieur Nicodème Sinzabakira Kahombo Vasco qui a alerté l’autorité provinciale sur ce sujet
Dans une lettre adressée au gouverneur de la province du Nord-Kivu et dont une copie est parvenue la rédaction de Laprunellerdc.info ce vendredi 8 novembre 2019, la NSCC accuse certaines autorités politiques, administratives et coutumières du territoire de Nyiragongo d’être complices de ce phénomène punissable par la loi congolaise.

A en croire Nicodème Sinzabakira contacté par votre rédaction, l’espace encours de spoliation serait plus ou moins 126 hectares dont 13 hectares ont été vendus il y a un mois déjà à un opérateur économique de la place au vu et au su de toute la population de Nyiragongo.

Il craint ainsi que des problèmes liés au conflit foncier comme ceux observés à Buhene  et à Turunga dans le temps renaissent dans le Nyiragongo à partir de ce qui se passe à Kibati. 

 » Avec l’expérience vécue au tour du dossier de Kibaya, la coordination territoriale de la Nouvelle Société Civile Congolaise de Nyiragongo, condamnons avec la dernière énergie cette tentative de spoliation des terres à l’intérêt communautaires et sollicitons l’implication du Gouverneur de province et ses collaborateurs dans notre territoire fin de barrer la route  à cette manœuvre frauduleuse de ces autorités mal intentionnées » dit le coordonnateur territorial de cette structure citoyenne dans sa lettre.

Notons que le Nord-Kivu dans sa partie sud est devenue victime de plusieurs tentatives des spoliations des terres occasionnées par certains officiels civils et militaires. Plusieurs observateurs indiquent que ce phénomène serait à la base de plusieurs cas de décès liés aux conflits fonciers, ont indiqués les observateurs.

Richard Mishauri depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )