Beni: après la Mairie, le feu sur l’enclos de la base de la Monusco à Boikene

Des manifestations de colère se poursuivent encore à Beni. Depuis la matinée de lundi 25 novembre, des habitants en colère sont dans les rues après une nouvelle attaque des rebelles ADF à Masiani et qui aurait fait au moins 7 morts et des disparus.

Selon des sources sur place, des manifestants en colère viennent d’incendier une partie de l’enclos de la base de la MONUSCO se trouvant à Boïkene non loin du quartier dans lequel il y a eu carnage la nuit du dimanche 24 à ce lundi 25 novembre 2019. Ceci arrive après l’incendie du bâtiment abritant l’hôtel de ville de Beni. 

Il y a toujours altercation entre les manifestants et les éléments de la Police Nationale Congolaise.  La tension, est vive sur place. La police use des gaz lacrymogène et des balles réelles pour tenter de disperser les manifestants mais sans succès. 

Depuis plus de trois jours des habitants de Beni manifestent contre les attaques  des rebelles ADF devenues récurrentes dans la région et qui a coûté la vie à plus ou moins 70 civils en seulement moins de deux semaines.

Ils manifestent également et surtout contre ce qu’ils qualifient de “passivité ou de complicité”de la part de la mission Onusienne. Cette manifestation de colère du samedi 23 novembre a coûté la vie à un militant de la Lucha à Beni tué par balle et d’un policier mais aussi plusieurs blessés dans les deux camps.

Pour l’instantn la manifestation continue et les services de l’ordre tentent de maîtriser la situation mais tout reste encore paralysé dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Gires Kasongo, depuis Beni

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • Marcel Kd 4 jours

    laprunellerdc.info est une bonne initiative.

  • Disqus ( )