Tueries à l’Est de la RDC: le 2 décembre décrété journée de deuil et prière par l’épiscopat de Bukavu 

L’Assemblée épiscopale de Bukavu ASSEPB, regroupant six diocèses de l’église catholique, s’est réunie du 24 au 30 novembre dernier pour examiner la situation humanitaire et sécuritaire qui prévaut dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Après six jours d’échanges sur les violences qui sévissent dans la région, l’archevêque de Bukavu entouré des évêques de la province ecclésiastique de Bukavu a décidé de décréter la journée du 2 décembre prochain comme journée de deuil et de prière en guise de communion mais aussi de solidarité avec les populations qui vivent actuellement une situation de violence terrifiante dans le territoire de Béni, et Lubero dans le Nord-Kivu ainsi que dans les territoires de Fizi, Uvira, Mwenga et Kalehe dans la province du Sud-Kivu.

Le prélat catholique signale que cette journée sera observée dans tous les six diocèses qui la composent et sera chômée dans tous les services ecclésiaux et sociaux mais aussi dans toutes les institutions, écoles et universités sous  la responsabilité de l’église catholique sauf les services médicaux.

En signe de communion et de solidarité pour ce qui est de notre ASSEPG, nous avons décrété dans nos six diocèses, la journée du 2 décembre 2019, journée de deuil et prière et de communion avec nos frères et sœurs éprouvés. Ce jour de deuil et de prière sera chômé dans tous nos services ecclésiaux et sociaux, services médicaux exclus, mais comprises les écoles, les séminaires, les institutions et universités dépendant de l’église catholique dans nos six diocèses” indique le communiqué.

L’Assemblée des évêques dit déplorer la persistance de l’insécurité perverse qui cause des souffrances aux populations dans la région et exprime sa compassion envers les victimes de ces violences inhumaines tout en demandant aux fidèles chrétiens de l’église catholique de poser des actes concrets de solidarité et de communion fraternelle dans la non-violence.

L’archevêque de Bukavu exhorte les autorités du pays , celles de la région et d’autres internationales à s’impliquer d’avantage pour sauvegarder la paix en RDC et que ces hautes instances veillent à soulager les souffrances des communautés.

” Nous exhortons les autorités nationales, régionales et internationales à s’impliquer d’avantage pour sauvegarder la paix, l’unité nationale et l’intégrité territoriale de la RDC. Que ces hautes instances veillent à soulager les souffrances des communautés tant éprouvées” exhorte L’Assepb.

Bertin Bulonza

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • jacques 3 jours

    c’est une bonne idee car on a perdu beaucoup de nos compatriote

  • Disqus ( )