Nord-Kivu : en colère contre des massacres des ADF, à Beni, les habitants observent une “journée sans souliers” ce lundi

Les habitants de Beni, au Nord-Kivu (Est de la RDC), multiplient des actions pour exiger la fin des massacres des civils par des ADF, et le départ de la Monusco de la région.

Pour ce lundi, 2 décembre 2019, les manifestants sont descendus dans les rues et avenues pour exiger à tout passant de marcher sans porter les souliers durant toute la journée.

D’autres jeunes sont même passés dans certains Quartiers de la ville pour faire le porte à porte en exigeant aux habitants des marcher pieds nus.

En définitif , tous les habitants même des journalistes et certaines autorités civiles, sont obligés de se plier à la décision des manifestants pour ne pas subir la colère de la foule.

Par cette action, les manifestants disent compatir et pleurer avec les familles des illustres disparus dans les massacres des civils par des ADF, à Beni-ville et territoire d’une part, et de l’autre exiger le départ de la Monusco, qu’ils qualifient de complice dans l’insécurité à Beni.

Ce mot d’ordre dont on ignore pourtant son auteur est respecté par le maximum des habitants de la ville de Beni.

Pour remette de l’ordre, les éléments de l’ordre ont tiré plusieurs coups de balles en l’air pour disperser les manifestants.

Rappelons que deux jours durant, les habitants de Oicha, en territoire de Beni, ont aussi été contraints de marcher pieds nus par ces manifestants pour exiger le retour de la Paix dans la région de Beni

Gires Kasongo, depuis Beni

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )