RDC: une nouvelle plateforme des groupes armés voit le jour au Nord Kivu

C’est désormais connu, une nouvelle plateforme régissant des groupes armés opérant en RDC vient de voir le jour au Nord-Kivu en territoire de Walikale depuis ce vendredi 29 Novembre 2019

Celle-ci est connu sous le nom de «Réseau des patriotes Résistants  Congolais » (RPRC).

L’accord régissant ces groupes armés a été signé 29 Novembre dernier au village Bukumbirwa, groupement d’Ikobo secteur de Banyanga en territoire de Walikale en présence des dirigeants de ces groupes armés ; des autorités coutumières, des groupes des jeunes  ainsi que plusieurs autres invités de marque.

Cette nouvelle plateforme regroupe six groupes armés qui opèrent à l’Est de la République Démocratique du Congo entre autre les Nduma Defense of Congo (NDCR) , Mazembe UPDI, Kifuwafuwa de Delphin Baenda, le Mouvement d’Action pour le changement (MAC), Raiya Mutomboki ainsi que les Maïmaï Simba.

Selon Guidon Shimiray, Général auto-proclamé au sein du NDCR et initiateur de la plateforme, l’objectif est de rassembler tous ces groupes armés afin d’avoir une même vision commune qui est de neutraliser totalement leurs ennemis communs le FDLR.

«Je suis d’accord qu’avec moi et avec tous les signataires de cet accord qu’ensemble nous allons vite mettre fin à ce phénomène FDLR qui a toujours causé la mort de la population congolaise pendant plusieurs années, malgré que pendant un moment donné l’on s’était tous éparpillé mais rien n’empêche la vision reste la même. Je suis très ravi qu’actuellement tous les groupes armés se retrouvent désormais ensemble et j’espère que des bons résultats vont se suivre après la création de cette dernière » a-t-il déclaré.

Guidon ajoute que l’idée de la création de ce bloc est une initiative qui vient répondre à l’appel du président de la RDC, celui qui consiste à demander à tous les groupes armés présents sur l’étendue du territoire national de déposer les armes afin d’intégrer les forces loyalistes et cela pour une pacification du pays.

Réagissant sur les différentes opérations et les objectifs menés par son mouvement, Guidon précise aussi que plusieurs zones jadis occupées par les FDLR et tous les autres groupes armés nocifs à la population ont été déjà libérées et regrette tout de même de constater qu’il exister encore une poche de la partie du territoire de Rutshuru qui continue à loger quelques éléments. Il promet de les déloger dans les jours qui suivent.

Apres tous les processus de formation de cette plateforme, cette dernière pourra constituer un cahier de charge à soumettre au président de la République pour examin afin d’intégrer les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, partout où ils seront déployés.

D’après Kitete Bushu , Chef du groupe armé Maïmaï Mazembe UPDI, cette rencontre reste importante et se dit prêt à mettre son énergie en place afin de travailler ensemble avec le président de la République dans le processus de la pacification du pays et prêt même à travailler en dehors des zones qu’il contrôle.

De son côté, Aimé Baeni du groupe armé Mouvement d’Action pour le changement (MAC), cette plateforme s’avère importante du fait qu’elle incarne aussi la volonté du peuple congolais et en profite pour lancer un message fort aux autres groupes armés qui traînent les pas de se rendre au sein de cette dernière afin que tous ensemble ils accompagnent la vision du chef de l’état.

« Nous sommes des nationaux et nous travaillons pour le pays , nous sommes prêt aussi à travailler dans n’importe zone où on peut nous affecter car en armée  c’est toujours le commandement ; pour nous c’est ne pas une obligation parce que si un groupe armé trouve intéressant de nous emboîter les pas, il peut le faire car c’est volontier et nous tous avons toujours l’idée et le souci d’intégrer notre armée loyaliste et c’est dans le souci de libérer la population congolaise » conclu-t-il.

Signalons que les travaux de la mise en place de cet accord se sont déroulés pendant deux jours en présence de plusieurs officiers des groupes armés au village Bukumbirwa en territoire de Walikale.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • Kambale 2 jours

    Qu’ils se linguent avec les FARDC pour combattre les ADF ici a Beni.

  • Disqus ( )